top of page
Rechercher
  • carolineadamski1

Le mental en communication animale


En communication animale, en méditation, en spiritualité, on parle beaucoup du mental VS l'intuition.


Moi-même pendant l'initiation à la communication animale, j'explique qu'il est important que le mental ne vienne pas polluer les échanges avec les animaux, ou nous saboter (car les doutes (et les doutes viennent du mental) ont un fort pouvoir sur nous !!)


Avant d'aller plus loin, j'aimerais parler du cerveau et de ses 2 hémisphères : la gauche et la droite.


L'hémisphère gauche correspond au verbal : siège de la parole, de la pensée, de la logique, du rationnel, du calcul mathématique.


et


L'hémisphère droite correspond au non verbal : l'intuition, la relation à autrui, la vision, l'imagination, la créativité, le côté féminin, les émotions.


Dans notre société, tout ce qui relève de l'intuition n'est pas aussi crédible que ce qui relève de la logique...


Pourtant nous avons besoin des deux, et il n'y en a pas un qui est mieux que l'autre. Il faut apprendre à valoriser et à utiliser autant l'un que l'autre (d'après moi) dans les moments voulus.


Donc en soi, il ne faut pas "diaboliser" ou "condamner" le mental quand on fait de la communication animale, en fait il faut que chacun soit à sa place (l'intuition et le mental). C'est un travail d'équipe, de partenariat


Ainsi lors des échanges avec les animaux, c'est l'intuition qui est le fil conducteur pour ces échanges non-verbaux (on n'est pas dans qqch de palpable) (d'ailleurs en anglais, on dit intuitive communication et en français davantage communication animale -même si on peut l'appeler aussi communication intuitive)


Car quand on communique avec les animaux, on n'est pas là pour faire des fabulations, des hypothèses sur ce qu'on ressent.

Non : on accueille, on creuse, pour avoir le plus de précision et de justesse, et le transmettre à l'humain. Point, pas d'extrapolation.


Et c'est dans cette partie là que le mental n'a pas son "mot à dire" : la phase de communication, où justement il pourrait s'inviter et déformer le sens des messages des animaux en partant dans des théories, des idées, etc...


Le rôle du mental, à cet instant, est simplement de traduire les ressentis avec des mots (pour échanger entre humains justement, dans ce dialogue inter-espèces), car quand on doit verbaliser un langage non-verbal, là oui, le mental à toute sa place, et il est le bienvenu pour faire ce job, il est nécessaire ;)


Donc chacun a son utilité dans la communication animale, tout est une question d'harmonie et d'équilibre.


D'ailleurs, comme dans la vie en général je dirais :)


Comments


bottom of page