top of page
Rechercher
  • carolineadamski1

Amputation, oui ou non ? si on leur demandait leur avis ?


Un sujet sensible et délicat. Ce n’est pas une situation à laquelle j’ai beaucoup été confrontée en tant que communicante, mais ça m’est arrivée 2 fois, de demander à un animal s’il souhaitait être amputé ou non.


Cela fait partie des aléas de la vie, de la santé.

Et c’est justement, dans ce genre de cas, que laisser la parole à votre animal peut s’avérer très tuile, rassurante pour lui comme pour vous.


On ne sait pas toujours qu’est ce qui est le mieux pour eux, même si on veut faire au plus juste.


Tous comme les accompagnements fin de vie, ce n’est pas une décision facile à prendre pour les humains, et respecter son animal et sa volonté est juste merveilleux quand on lui donne l’occasion de s’exprimer à ce sujet.


Alors j’ai bien conscience qu’il y a des situations d’urgence absolue où là, une communication pour lui demander son avis ne pourra avoir lieu, car pas le temps.


Mais dans les 2 cas où on a fait appel à moi, il y avait le temps pour la réflexion.

Le vétérinaire proprosant plusieurs options et diagnostiques, en fonction de la santé, situation de chacun.


Une amputation peut s’avérer nécessaire (ou ablation) quand les tissus sont morts, mais aussi quand un membre peut devenir un poids mort pour l’animal (ex : patte brisée en plusieurs endroits à cause d’un piège) ou pour éviter qu’un cancer se généralise par exemple.


Dans ce genre de cas, si on parle d’amputation, l’humain voit déjà son animal souffrir, la communication servira à lui proposer toutes les options et également à s’assurer si l’animal veut continuer de vivre, dans un premier temps, et si oui, de quelle manière ?


Les animaux étant bien plus connectés à leurs corps physique et énergétiques que nous ne le sommes, ils savent/sentent quand une maladie les ronge de l’intérieur...


La question étant, selon le contexte, par exemple : veux tu et es tu prêt à vivre avec 3 pattes, au lieu de 4, mais en étant guéri/nettoyé de la masse cancéreuse ?


Ou bien préfères tu ne pas subir une opération aussi lourde, et vivre ainsi, en ayant conscience qu’il y ait de grandes chances que tu vives moins longtemps avec cette maladie invasive ?


Bien sûr je leur donne tous les détails et explications nécessaires, pour qu’ils aient conscience de tout.


Afin que le choix qu’ils fassent soit en ayant conscience de ce qu’il peut les attendre (conséquences) vivre à 3 pattes est handicapant mais pas insurmontable.


Pour conclure, cela ne servirait à rien que je vous donne leurs réponses, cela étant du cas par cas, et non une généralité. Mais les 2 en l’occurence ont choisi en pleine conscience sans une once d’hésitation.


Mais dans une situation aussi difficile à vivre pour l’animal et l’humain, pensez à lui demander ce qu’il souhaite. Certains seront prêts à vivre cette opération très lourde, à vivre avec cet handicap et d’autres n’auront plus l’énergie, ou la force, l’envie....

3 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page